« Résidence au long cours « : 3 fins possibles 1

Dénouement au « Long Cours »

De retour à la résidence, Lucien est tout excité car ce soir il sera la star de l’immeuble. Et oui car c’est lui qui va résoudre l’énigme des bruits dans l’appartement vide du premier. Et Ça, Ça va clouer le bec à toutes ces pimbêches de voisines. Et cette Lucia, extralucide qu’elle se dit, elle ferait mieux de s’acheter une bonne paire de lunettes pour voir dans sa boule de cristal. Continuer la lecture de « « Résidence au long cours « : 3 fins possibles 1 »

« Résidence au long cours « : 3 fins possibles 2

FIN DU FEUILLETON

Le Café de la Place est un café très fréquenté. Ça rentre et ça sort en permanence.

Un café au bar, un petit blanc consommé en vitesse. Quelques-uns s’attardent, d’autres s’y croisent ou s’y retrouvent régulièrement. Ils sont presque des habitués. David, un journalise fait partie de ceux-là, au point que personne ne lui prête attention. Il se confond avec les murs, ce qui lui est bien utile pour sa profession. C’est ainsi qu’il a assisté aux échanges et aux élucubrations autour de Zaza le clown. Il connait bien Bastien, son compère André et même toute la troupe du cirque. Et lui sait exactement ce qui s’est passé la nuit, à la résidence au Long Cours.

La mésentente du clown avec son patron ne date pas d’hier. Le cirque périclite et Zaza a proposé de changer les dates de tournée, d’aller dans des villes plus importantes et d’y passer l’hiver. Mais Fiorino a toujours dit non Ils ne sont d’accord sur rien sauf sur une appréciation commune sur la plastique de la trapéziste, ce qui a encore envenimé les choses. Une autre chose qu’ignorent Griffoul et les autres, c’est que le propriétaire du cirque est très endetté. Les banques ne veulent plus lui accorder de crédit. Pour payer ses employés, il a emprunté une grosse somme d’argent à Zaza. Un soir où il s’est rendu compte que son affaire était au bord du gouffre, il a même été tenté de trucider le clown pour supprimer dette et prêteur. Mais il n’est pas passé à l’acte. C’est David qui les a séparés in-extremis. Continuer la lecture de « « Résidence au long cours « : 3 fins possibles 2 »

« Résidence au long cours « : 3 fins possibles 3

Le Grand Chambard

le clown s’est ouvert de sa situation à Bastien qui lui a offert de l’aider en échange de devenir son élève  : via André il a eu la planque de la réserve au 1er étage, par hasard il a pu ouvrir le cadenas et le clown y dort avec son chien savant une partie de la journée jusqu’à deux heures du matin. C’est ce qu’a entendu Lulu en faisant semblant de fumer non loin des deux garçons. Maintenant qu’il a compris, il peut retourner dans son antre. Tout ça ne le regarde pas. Et, surtout, pas question d’en parler à cette extravagante illuminée… elle n’a qu’à consulter sa boule, si elle y croit elle-même. Continuer la lecture de « « Résidence au long cours « : 3 fins possibles 3 »