Lu en février 2020, coup de cœur : la tête en friche , M.S. Roger

La tête en friche, Marie-Sabine Roger

Une ville, un square, un banc.
Germain, la quarantaine, décide d’adopter Margueritte, 86 ans.
De chapitre en chapitre, on déambule dans l’univers de Germain. On « zoome ».
Germain et Margueritte, l’apprivoisement, des personnes et des mots, des histoires, des livres.
Germain et ses copains, les rencontres au bistrot, et tout doucement, une certaine distance se crée.
Germain et Annette, à l’inverse, nous passons de la distance, à l’intime.

 La situation s’inverse ; Marguerite ne peut plus lire et c’est Germain qui a apprivoisé les mots qui lui fait la lecture
Et les mots de Marie-Sabine Roger, ses expressions, parfois drôles, parfois émouvantes, tendres, et qui à chaque phrase qui se déroule, nous touchent.
Un livre qui met à l’honneur l’importance des mots.

Un livre profond, généreux, chaleureux qui a été adapté avec délicatesse au cinéma.

Gérard Depardieu et Gisèle Casadesus y sont très touchants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *