Ecrit pour Avril 2020 : texte perdu1

texte perdu

 Il ne subsiste que quelques bribes d’un texte, ici en rouge, à vous de le reconstituer.

 

Spleen !!!

Boire un verre de vodka me donne du vague à l’âme

Tout comme la Volga qui berce le batelier

Attendre le clair de lune comme nombre de femmes

Fuir les espaces verts ! la flamme du chandelier

Vacille sur mon corps comme une lueur ronde

C’est le chant de la nuit … je deviens hétaïre

Il stimule mes sens, je deviens fille de l’ombre

Qui les yeux immobiles et les mains repliées

Fixe les volutes d’alcool qui dansent et se mirent

Dans ma coupe encore pleine pour mieux s’y refléter,

La voix de la raison me réveille soudain

Mes cheveux embués se redressent enfin

Pourquoi mon verre est vide ? Je ferai mieux d’en rire !

S.M

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *