Atelier d’écriture de mars 2020: Lipogramme -4 -A-

Jeu n°3 : lipogramme

Réécrire le texte de Georges Perec en vous interdisant l’utilisation d’une voyelle de votre choix :

« C’est couché à plat ventre sur mon lit que j’ai lu  vingt ans après, L’île mystérieuse et Jerry dans l’île. Le lit devenait cabane de trappeur, ou canot de sauvetage sur l’Océan en furie, ou baobab menacé par l’incendie, tente dressée dans le désert, anfractuosité propice à quelques centimètres, de laquelle passaient des ennemis bredouilles.

J’ai beaucoup voyagé au fond de mon lit. J’emportais pour survivre des sucres que j’allais voler dans la cuisine et que je cachais sous mon traversin (ça grattait…). La peur – la terreur, même – était toujours présente, malgré la protection des couvertures et de l’oreiller. »

G Perec, Espèces d’espaces, p. 34

Sans A
C’est couché sur le ventre que les livres de J. Verne : Un siècle de plus, L’île mystérieuse et Jerry sur l’Île  ont peuplé mes soirées.Le lit devient hutte, frêle esquif sur une mer en furie ou immense forêt en feu, tente dressée sur le sol sec du désert, creux propice à quelques centimètres près du chemin des ennemis bredouilles.
Etendu sur mon lit, les sucres volés dans la cuisine me piquent, je les dissimule sous mon oreiller. L’effroi, l’horreur même sont toujours présents , bien que protégé : symboliquement je m’enfouis sous une couverture et sous un doux édredon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *