Atelier virtuel du 21 mai 2021 De mal en pis

Jeu N°3 : De mal en pis

Un évènement anodin prend des proportions démesurées, progressivement au cours du texte.

____________________________________________________________________

Avez-vous déjà remarqué que votre imprimante affiche toujours un message disant qu’une cartouche est systématiquement vide quand vous êtes vraiment pressé ? Déjà il faut trouver la Bonne cartouche, parvenir à l’installer et vérifier que tout fonctionne à nouveau. Mais ensuite, il faut se débarrasser de la cartouche dite vide.

Vos doigts n’en sortiront évidemment pas indemnes ; le napperon de Mamie à proximité du bureau se parera de jolis mouchetis. Le tapuscrit qui était prêt à rejoindre votre éditeur se voit noyé dans des tâches dignes du test de Rorschach. Afin de se séparer enfin de cette cartouche catastrophe, direction le supermarché pour la recycler. Restons écologiste, écologique…plein de bonnes intentions.

Seulement, à la sortie du joli sac que vous portez fièrement en bandoulière, la maudite cartouche a salement contaminé chéquier, papiers, clés…et vous laissez un joli chemin dans lequel pataugent allègrement les clients pressés. Bientôt, le hall est décoré de traces de pas de toutes tailles. Les caissières vous regardent d’un œil noir et une annonce retentit pour demander en urgence une équipe de nettoyage. Vous devenez le point de convergence de tous les regards. Vous abandonnez enfin la maudite cartouche dans le bac de recyclage, regagnez en toute hâte votre voiture dont le siège passager a lui aussi gardé des traces de la cartouche soi-disant vide. Vous jurez mais un peu tard que l’on ne vous y prendra plus. L’écologie peut se révéler aventureuse. Votre prochaine imprimante sera sans cartouche.

DDou

Tout commence par un caillou dans la chaussure, au cours d’une conviviale randonné en groupe.

Continuer la lecture de « Atelier virtuel du 21 mai 2021 De mal en pis »

Atelier virtuel du 21 mai 2021 apophtegmes

Jeu 2 : Suggéré par Jean

Jean m’a envoyé cette page.

D’après le dictionnaire un apophtegme est une parole, sentence mémorable, exprimée de façon concise et claire ; aphorisme, maxime .

La particularité de ceux-là est de jouer avec le mot mis en évidence.

A chacun d’essayer.

______________________________________________________________

Lorsqu’on accumule les pépins, mieux vaut ne pas prendre le melon !

LD

Quand vous mettez les voiles, il faut vous éloigner du porc.

Arrête de faire l’autruche, ça m’émeu.

Une lesbienne avec des petits seins, les malveillants disent que c’est une omoplate.

Lascaux vide d’accord, mais c’est en 24 pas en 19.

On ne les trouve qu’en boîte les petits plats écossais.

Avec modération, j’ai la solution : une lichette de blanc, une gorgée de rouge et vous aurez vin sur vin.

JZ

Un rat ?    Des goûts
Un argent ?    Des tournées 
Une bière ? Des haltères !
A la vôtre !
Dou


Existe-t-il des plantes en peau plutôt qu’en feuilles ?
Ces mots là prêchent le coran .

HGT

Du train ou vont les choses, prenons le train avec entrain.

Dans leur train train quotidien, les banlieusards manquent d’entrain dans leur train.

DDor

Atelier virtuel du 21 mai 2021 jeu 1 tautogrammes en série

Jeu 1 Tautogramme en série

Il s’agit d’un jeu où tous les mots d’une phrase doivent commencer par le même lettre

Didon dîna dit-on d’un dos dodu d’un dindon

Pour introduire une variation à un jeu que nous avons souvent fait, je vous propose d’enchaîner plusieurs phrases . Chacune est un tautogramme de la lettre suivant la précédente.

Pour l’exemple que j’ai choisi, les mots de la deuxième phrases devraient commencer par un e, ceux de la troisième par un f, ceux de la quatrième par un g etc.

________________________________________________________________

Aussitôt arrivé à Arles, Alexandre alla aux arènes avec Aristote

Bucéphale bien brossé, bonne bière belge brune bue,belliqueux baroudeur bourré ; bonsoir !

C’était comme ça, ce cruel cavalier conquérant cuvait, couché, cuisses calées contre certains camarades combattants.

D’après divers documents d’époque, délicat de détailler désormais davantage.

En effet, espérer édulcorer est embarrassant, enfin finissons.

JZ

Roger roule rapidement en rollers à Rome, c’est ridicule, risqué.

Simone suit sans se soucier des sens, des sorties de Saab ou de semi-remorques.

Tous trouvent totalement terribles ces tarés qui transitent témérairement.

LD

Continuer la lecture de « Atelier virtuel du 21 mai 2021 jeu 1 tautogrammes en série »

Atelier d’écriture en chair en en os 25 juin 2021

A

ATELIER D’ECRITURE – ALT-

Centre Culturel Terrasson 

Vendredi25Juin2021 20H15

Feuilleton : il sera finalisé pour l’occasion

Jeu 1 texte « chaud » ou texte « froid »

Voici trois exemples de textes descriptifs « neutres ». Vous en choisirez un que vous transformerez en texte chaud ou en texte froid

Au milieu d’une sombre forêt, dans une caverne humide et grise, vivait un monstre poilu. Il était laid ; il avait une tête énorme posée sur deux petits pieds ridicules, ce qui l’empêchait de courir. 

Il ne pouvait donc pas quitter sa caverne.  Il avait aussi une grande bouche, deux petits yeux glauques, et deux longs bras minces qui partaient de ses oreilles et qui lui permettaient d’attraper les souris. Le monstre avait des poils partout : au nez, aux pieds, au dos, aux dents, aux yeux et ailleurs. 

Ce monstre-là rêvait de manger des gens.

                                                                       H. Bichonnier, Le monstre poilu

Tout à coup devant moi se leva une digue. C’était un haut remblai de terre couronné de peupliers. Je le gravis et je découvris la rivière.


Elle était large et coulait vers l’ouest. Gonflées par la fonte des neiges, ses eaux puissantes descendaient en entraînant des arbres. […].


En aval, divisant le flot, s’élevait une île. Des berges abruptes couvertes de saules épaisses en rendaient l’approche difficile ; c’était une île vaste où poussaient en abondances de bouleaux et des peupliers. […].


Quand je ramenai mes regards vers les rivages, je m’aperçus que, juste à mes pieds, sous la digue, une petite anse abritait une plage de sable fin. Là les eaux s’apaisaient. […]

Sur le sable on voyait des traces de pieds nus. Elles s’en allaient de l’eau vers la digue. Les empreintes étaient larges, puissantes..

J’ai le teint brun, mais assez uni; le front élevé et d’une raisonnable grandeur; les yeux noirs, petits et enfoncés, et les sourcils noirs et épais, mais bien tournés. Je serais fort empêché de dire de quelle sorte j’ai le nez fait, car il n’est ni camus, ni aquilin, ni gros, ni pointu (…)29 avr. 2015 ( site Momes.net)

Continuer la lecture de « Atelier d’écriture en chair en en os 25 juin 2021 »