Feuilleton 2022- 23 Amorce

Chataignac ? Vous connaissez ? Non, bien sûr que non.

C’est bien parce que ce village n’est pas du tout connu que son conseil municipal a décidé de participer au Concours du Village le plus moche de France.

Pour gagner, il va falloir se retrousser les manches a dit Lulu, le Maire.

Il y a déjà une bonne base : des maisons déglinguées aux volets équilibristes, d’autres, avec des ouvertures murées, quelques avis de péril qui font fuir précipitamment le rare passant.

Ajoutez à cela, des ruelles sombres et malodorantes où le soleil ne parvient que rarement, parsemées de quelques pots aux fleurs moribondes.

Continuer la lecture de « Feuilleton 2022- 23 Amorce »

Jeux de septembre 2020 – 2- Une fin pour quelle histoire?

Jeu 1 : Une fin pour quelle histoire ?

Voici 5 fins de romans existants . Choisissez en une qui pourrait conclure une histoire de votre cru :

1 « – Rien d’autre, vous n’avez rien d’autre à me dire, Monsieur ? – Rien, non, Directeur »

2 « Comme elle était lourde, ils la portaient alternativement. »

3 « – Alors, qu’est-ce que t’as fait -j’ai vieilli »

4 « Puis la paix retomba sur un petit tas de poussière livide »

Choix 4 « Puis la paix retomba sur un petit tas de poussière livide »

– J’en ai marre que tu ne passes jamais le balai !

– Je n’ai pas le temps. J’ai un travail fatigant, moi.

– Parce que moi, non ?!

– Je n’ai pas dit ça. Mais le mien est un peu plus physique, tu en conviendras.

– Mais la mauvaise foi du mec ! Même au chômage tu ne savais pas à quoi ressemblait un balai ! Il a fallu qu’on se rencontre pour que tu le découvres. À nos débuts, tu faisais des efforts.

– Il faut croire que j’ai préféré te rencontrer, toi.

– C’est vrai que tu ne lui as plus prêté attention, depuis, à ce pauvre balai.

– Cela devrait te flatter. Tu es beaucoup plus attirante, inspirante, et vivante que lui…

– Tu essayes de m’endormir, je te vois venir…

– Je dis la vérité : ce balai ne me plaît pas du tout. Il n’a pas tes jolies formes, ton regard incandescent, ta douce voix…

– C’est bon ça ira pour cette fois, le ménage. La chambre est propre, tu viens …?

Puis la paix retomba sur un petit tas de poussière livide.

L.D

Choix n°3 « – Alors, qu’est-ce que t’as fait -j’ai vieilli »

C’est une très vieille histoire racontée de façon moderne

C’est l’histoire d’un homme qui aurait pu vivre heureux auprès de ses parents, dans son petit village. Mais vers la trentaine, il décida de faire de la politique. Il créa un petit mouvement d’opposition placé sous le symbole du poisson dont le nom en grec , ICHTUS, était sans doute un acronyme intraduisible pour la majorité des gens. Il ajoutait, allez savoir pourquoi, que ses successeurs seraient appelés à régner. C’était un excellent orateur. Accompagné de ses adhérents, il allait de village en village, en proclamant des idées nouvelles d’amour et de paix pour toute l’humanité.Dans un pays occupé par des troupes étrangères et gouverné par une dictature religieuse, il ne pouvait s’attirer que des ennuis. Effectivement, il lui arriva de très nombreux malheurs et en fait, il fut recherché, puis dénoncé par un de ses adhérents. Après avoir subi d’horribles tortures, il fut laissé deux jours inerte au fond d’une grotte. Il se éveilla effectivement le troisième jour et en fait il décida de retourner chez celui qu’il appelait maintenant son père. Il arriva chez lui très fatigué parce qu’il avait dû gravir de nombreuses strates pour le rejoindre. Il s’écroula à sa droite sur un coussin en forme de nuage et son père lui demanda :

-Alors, Qu’est ce que tu as fait ?

– J’ai vieilli

JZ

Je suis trop vieux pour ces conneries.

Ce matin, je profite de mon samedi devant mon café et je prends mon temps. Le week-end j’ai la chance de ne pas travailler. J’ai donc tout loisir pour prendre une heure devant mon bol si j’en ai envie. A dire vrai, je passe plus de temps sur mon téléphone à regarder les réseaux sociaux et ma boisson n’a plus rien de chaude à la fin de mon rituel mais je m’en moque. Toute la semaine je travaille de longues heures au sein de mon cabinet comptable. Alors étant mon propre patron, je peux choisir mes jours de repos. J’adore mon travail. Mais ce dernier me fait souvent passer du temps loin de mon appartement et de ma compagne Sylvia. Nous sommes en couple depuis maintenant six ans. Nous avons dix ans d’écart. J’ai 36 ans alors que Sylvia en a 26 ans. Elle vient tout juste de finir ses études et de commencer son premier emploi dans la communication. Notre entourage n’était pas favorable à notre relation au départ. Ses parents ne comprenaient pas pourquoi pas elle ne se mettait pas en couple avec quelqu’un de son âge. Quant à mes amis pensaient que je voulais juste me taper une petite jeune pour satisfaire mon égo. Mais lorsqu’ils ont compris que notre histoire était sérieuse ils ont appris à respecter notre choix. Nous avons eu un véritable coup de foudre l’un pour l’autre. C’était lors d’une soirée. Aujourd’hui nous vivons ensemble depuis un an. Nous avons pris nos marques. La semaine nous nous voyons peu, uniquement le soir et encore pas toujours. Je fais souvent des heures supplémentaires. C’est le prix à payer pour être son propre patron.

Ce matin donc, j’étais sur mon téléphone quand Sylvia a enfin émergé du lit. Après le « Bonjour » et le bisou matinal, nous échangeons quelques banalités.

  • Bien dormi ma chérie ? Je demande à Sylvia
  • Oui merci. Hier j’ai croisé Eva et Henri. Ils nous invitent à aller faire une partie de Paint Ball avec eux et un couple d’amis à eux. Je leur ai dit oui bien sûr. Cela ne t’embête pas j’espère ?
  • Non bien sûr. Je réponds ( Que pouvais je bien dire d’autre ?)
  • Super, me dit elle avec son magnifique sourire avant de plonger elle même son esprit sur son téléphone.

Le reste du petit déjeuner se fait en silence. Puis on s’affaire aux tâches du samedi matin à savoir le ménage, les courses au marché et la cuisine. On adore cuisiner ensemble. Après le repas, je me pose une petite demi heure dans le sofa avant de me préparer pour notre sortie improvisée. Au moment de partir, je ne suis pas franchement rassuré, je n’ai jamais fait de Paintball. Mais je suis content de passer ce moment avec Sylvia et ses amis. Eva et Henri sont des amis qu’elle s’est fait au sein de son entreprise. Ils ont visiblement le même âge que ma conjointe et les mêmes passions. En général ils ne se passent pas un jour sans qu’elle me parle d’eux. Il était donc tout naturel pour moi de faire connaissance avec eux. Toutefois j’aurais plutôt imaginer un repas au restaurant ou dans un bar pour notre première rencontre. Mais étant de nature curieux, j’étais aussi intrigué par ce sport à la mode.

Continuer la lecture de « Jeux de septembre 2020 – 2- Une fin pour quelle histoire? »

Jeux de Septembre 2022 -3- correspondance

: Correspondance.

Anna et Clara passent chacune leurs vacances dans un lieu commençant par l’initiale de leur prénom et situé à (un nombre, au hasard, de 0 à 30) places à partir du premier lieu commençant par cette lettre dans l’index d’un Atlas. Elles échangent plusieurs SMS, mails, cartes postales ou lettres, à votre choix

Échange de lettres ou peut-être de cartes postales sans enveloppe.

Anna : Salut Clara, grosse erreur. Je suis à Abingdon à côté de Bristol, mais ce n’est pas en Angleterre où je devais voir ma mère, c’est en Amérique ! En Virginie, même. Je me suis trompée de billet. C’est moche ici, grandes avenues, buildings sans âme. Je m’ennuie à mourir, en plus je me pèle… A bientôt de se revoir à Lacanau

Clara : Bravo, pauvre tête de linotte, viens vite, rejoins-moi à Cahanna, c’est en Angola, grosse ville bruyante, animée (14000 habitants comme Sarlat). Je me régale de couleurs, de soleil et de sourires. Laisse les Ricains, viens voir les Africains. Je t’attends. Bises

S.R

Un couple de femmes .

Echange de SMS .

Lieux à deviner !

Anna: La porte a claqué et le vide s’est installé . 

« Quand reviendras-tu , dis, au moins, le sais-tu ?

Clara : Embarquement immédiat.

J’ai hâte de rejoindre la ceinture de feu et de commencer

mes recherches. EFFERVESCENCE ET IMPATIENCE !

Anna : J’ai suivi ton vol sur Flight . Tu es arrivée à bon port.

Me voilà soulagée!

Clara : Bien arrivée .Il tombe des trombes d’eau . L’aventure

commence.

Anna : Cet après-midi , je suis allée aux hortillonnages en

empruntant le grand canal . J’avais besoin de retrouver

la fraîcheur de la rivière et de plonger les mains dans

cette terre féconde et aussi de trouver refuge dans notre

cabanon .

Clara : Ne laisse pas la mélancolie t’envelopper .Notre séparation

ne va pas s’éterniser .

Ici , l’eau ruisselle partout , dans un désordre surprenant.

La forêt est dense.Demain matin , nous commençons

l’ascension.

Pendant plusieurs jours , pas de réseau…Je te

recontacterai , dès que possible .

Anna: Retour à Santa Cruz. Un séisme de magnitude 7.4 a

déclenché un éboulement qui nous a obligés à rebrousser

chemin. Nous avons pu ramasser quelques échantillons .

Tout va bien. Nous sommes donc rentrés plus vite que

prévu au centre .

Les réunions s’enchaînent. Travail intense .

La préparation de mon article m’accapare. Je vais

m’isoler . Puis , ce sera le retour .

Retrouvailles au lieu dit , dans quelques jours , comme

convenu !

Ne m’oublie pas !

Clara : Ton indépendance , parfois , me pèse mais je t’attends

enracinée dans cette terre natale.

Il me tarde de t’enlacer !

HGT

Anna= ARCACHON

Clara= COLLIOURE

SMS

Collioure : Grand soleil, baignades du matin au soir voire à minuit. Bises

Arcachon : Idem : baignade, farniente huîtres et vin blanc

Collioure : ce matin j’ai essayé le longe coat ; Très intéressant mais suis rincée .

Arcachon : journée passée à Bordeaux ; beaucoup de touristes et une belle expo de Van Gogh Collioure : quand rentres-tu ?

Arcachon : fin août ; grande décision de changement en vue

Collioure : même date mais pas de grands changements en vue

Arcachon : on se retrouve comme d’hab au bar du coin midi pour me raconter

Collioure : ok au café du coin.

Continuer la lecture de « Jeux de Septembre 2022 -3- correspondance »

Jeux de Septembre 2022 – 1. Feuilleton nouveau à amorcer

Feuilleton 2022-2023

Feuilleton nouveau à amorcer: Pour démarrer, une citation un peu transformée de Jón Kalman Stefánsson dans Lumière d’été, puis vient la nuit : « Certes, il existe d’autres lieux où la plupart des bâtiments [ ne se distinguent pas les uns des autres] d’autres lieux qui ne peuvent s’enorgueillir d’être le berceau de quelque célébrité, d’aucun individu qui se serait illustré en sport, en littérature ou dans le domaine du crime. Il semble cependant qu’il y ait un point par lequel notre village se distingue des autres… » A vous de proposer une possibilité qui pourrait fournir le début du feuilleton de l’année et de proposer la forme par laquelle il pourrait se poursuivre.

Propositions :

Chataignac ? Vous connaissez ? Non, bien sûr que non.

C’est bien parce que ce village n’est pas du tout connu que son conseil municipal a décidé de participer au Concours du Village le plus moche de France.

Pour gagner, il va falloir se retrousser les manches a dit Lulu, le Maire.

Il y a déjà une bonne base : des maisons déglinguées aux volets équilibristes, d’autres, avec des ouvertures murées, quelques avis de péril qui font fuir précipitamment le rare passant.

Ajoutez à cela, des ruelles sombres et malodorantes où le soleil ne parvient que rarement, parsemées de quelques pots aux fleurs moribondes.

Les habitants sont à l’avenant, grincheux, mal fagotés ou à la mode des années 50.

Ici, la fibre ne viendra pas de sitôt. Le mot y est même inconnu.

Lulu en rêve de ce titre ; au moins, la TV et les journaux parleront d’eux.

Pas vraiment en bien mais qu’importe. Les curieux viendront voir et l’épicerie-buvette propriété de la commune où peut-être enfin quelques euros afflueront dans son tiroir – caisse.

Derrière son comptoir un brin crasseux mais avec la pénombre, ça ne se voit pas, Lucette se voit déjà servir des demis, avec une pompe à bières comme elle en a vu à Aurillac, quand elle est sortie de Chataignac l’autre été. Astiquer le zinc, pour qui ? Pour quoi ? Pour le père Chassagne qui vient boire son canon tous les matins sans dire un mot ? Si une fois par an, quelques touristes s’égarent, ils restent dehors sur la placette et commandent d’une voix pointue des boissons souvent inconnues dans ces contrées : ice tea, spritz. « Ils sont pourtant français et demandent que des trucs qu’on comprend pas » maugrée Lucette.

Ah ! Devenir le village le plus moche de France ? Ça en jetterait hein ?

Le Stéphane Berne y pourrait aller se rhabiller avec ses plus beaux villages de France. Y en a partout de ceux-là mais des moches, on en parle pas.

Ça existe pas encore, on va l’inventer a décrété Lulu.

(Houellebecq avait cité Niort comme étant la ville la plus moche de France

Et les élus de la ville en ont fait un panneau publicitaire installé à l’entrée de la ville.

Aux visiteurs de se faire leur opinion, pareil pour Chataignac).

D.DOU

Oui ,malgré le manque de véritables célébrités ,notre village peut s’enorgueillir d’avoir deux véritables « clones » ,en la personne de Christian ,alias Charles d’Angleterre et Marcel ,alias Valéry Giscard d’Estaing .Charles d’Angleterre a passé quelques années à Birmingham ce qui lui a valu de revenir avec un accent « british » et quelques idées écolo ,ce qui l’a propulsé tout naturellement à la tête du combat contre l’extension de la gravière installée sur les bords du gave qui traverse le village. Mais c’était sans compter sur l’opposition de VGE dont le principal travail  est de veiller sur les resquilleurs à l’affût des tas de graviers le long du chantier.

Continuer la lecture de « Jeux de Septembre 2022 – 1. Feuilleton nouveau à amorcer »

Atelier d’écriture d’octobre 2022 – 23

Atelier d’écriture ALT

VENDREDI 21 octobre 2022 20h.15

Centre Culturel Terrasson  20h15

Feuilleton nouveau : Un village très ordinaire ?

L’idée de D.Dou a été retenue : le village le plus moche de France

Premier chapitre

Feuilleton nouveau

Chataignac ? Vous connaissez ? Non, bien sûr que non.

C’est bien parce que ce village n’est pas du tout connu que son conseil municipal a décidé de participer au Concours du Village le plus moche de France.

Pour gagner, il va falloir se retrousser les manches a dit Lulu, le Maire.

Il y a déjà une bonne base : des maisons déglinguées aux volets équilibristes, d’autres, avec des ouvertures murées, quelques avis de péril qui font fuir précipitamment le rare passant.

Ajoutez à cela, des ruelles sombres et malodorantes où le soleil ne parvient que rarement, parsemées de quelques pots aux fleurs moribondes.

Les habitants sont à l’avenant, grincheux, mal fagotés ou à la mode des années 50.

Ici, la fibre ne viendra pas de sitôt. Le mot y est même inconnu.

Lulu en rêve de ce titre ; au moins, la TV et les journaux parleront d’eux.

Pas vraiment en bien mais qu’importe. Les curieux viendront voir et l’épicerie-buvette propriété de la commune où peut-être enfin quelques euros afflueront dans son tiroir – caisse.

Derrière son comptoir un brin crasseux mais avec la pénombre, ça ne se voit pas, Lucette se voit déjà servir des demis, avec une pompe à bières comme elle en a vu à Aurillac, quand elle est sortie de Chataignac l’autre été. Astiquer le zinc, pour qui ? Pour quoi ? Pour le père Chassagne qui vient boire son canon tous les matins sans dire un mot ? Si une fois par an, quelques touristes s’égarent, ils restent dehors sur la placette et commandent d’une voix pointue des boissons souvent inconnues dans ces contrées : ice tea, spritz. « Ils sont pourtant français et demandent que des trucs qu’on comprend pas » maugrée Lucette.

Ah ! Devenir le village le plus moche de France ? Ça en jetterait hein ?

Le Stéphane Berne y pourrait aller se rhabiller avec ses plus beaux villages de France. Y en a partout de ceux-là mais des moches, on en parle pas.

Ça existe pas encore, on va l’inventer a décrété Lulu.

(Houellebecq avait cité Niort comme étant la ville la plus moche de France

Et les élus de la ville en ont fait un panneau publicitaire installé à l’entrée de la ville.

Aux visiteurs de se faire leur opinion, pareil pour Chataignac).

Sylvie M. prend la suite.

Réfléchissez à votre contribution , tout en sachant qu’il faudra tenir compte des chapitres précédents

Jeu 1 Liste de mes impressions :

Au choix :

Liste de mes impressions sur le vent

Liste de mes impressions sur la pluie

Liste de mes impressions sur le soleil

Jeu 2 : Un avant et un après

Choisir un des trois tableaux suivants pour inventer une histoire : Développer ce qui s’est passé avant et annoncer ce qui se passera après